Faits intéressants sur la fontaine de l'Amitié des peuples

La fontaine de l'Amitié des Peuples est l'un des principaux symboles de VDNKh. Il a été construit en 1954, et pendant les travaux sur le projet, son nom a changé plus d'une fois. Initialement, elle était censée s'appeler la «fontaine principale», puis ils ont décidé que le nom «Golden Sheaf» serait plus approprié. En conséquence, nous avons choisi le nom «Amitié des peuples».

10 faits intéressants sur la fontaine "L'amitié des nations"

  1. La fontaine est entourée de 16 sculptures de femmes, dont chacune symbolise l'une des républiques faisant partie de l'Union soviétique. Et le nombre de chiffres n'était pas une erreur, en 1954, lorsque les travaux de création de la fontaine ont été achevés, en URSS, en effet, il y avait 16 républiques. A cette époque il y avait aussi la République carélienne-finlandaise, dont deux ans plus tard, a été transformée en République socialiste soviétique autonome de Carélie et est entrée dans la RSFSR.
  2. La ​​fontaine a une forme octaédrique mesurant 81 mètres sur 56. La surface de l'eau est de plus de 4 000 mètres carrés. Les architectes KT Topuridze et GD Konstantinovsky ont travaillé sur le projet. La hauteur des jets de la fontaine pouvait atteindre 20 mètres. Au centre se trouve une énorme gerbe de cuivre. Il était censé symboliser la prospérité de l'agriculture au pays des Soviets. En effet, depuis 1939, se trouvait ici l'Exposition agricole de l'Union, rebaptisée en 1959 VDNKh (Exposition des réalisations de l'économie nationale).
  3. En 1954, l'exposition agricole de toute l'Union s'est ouverte après une longue interruption. Au début de la Grande Guerre patriotique, il a été décidé de fermer l'exposition. Certaines pièces et équipements ont été évacués de la capitale, de nombreux employés se sont rendus au front. En 1945, la commission a examiné les bâtiments et est parvenue à la conclusion qu'une reconstruction sérieuse était nécessaire.

    Des représentants de toutes les républiques de l'Union soviétique ont posé pour les sculpteurs. Mais tous leurs noms n'ont pas survécu dans l'histoire. On sait seulement que d'Estonie il s'agissait de la célèbre ballerine Virve Kiple-Parsadanyan, du Turkménistan le pianiste Gozel Annamamedova et de Géorgie le scénariste Rodam Amirejibi, l'épouse du poète Mikhail Svetlov. Certaines sources rapportent qu'Antonina Ivanovna Gladnikova, l'épouse du concepteur de production de Mosfilm, Vitaly Vasilyevich Gladnikov, a également travaillé comme mannequin.

  4. L'agencement des seize personnages n'était pas accidentel, ils se tiennent par paires dans le même ordre que les rubans sur les armoiries de l'URSS, symbolisant les républiques. Et la fontaine "Amitié des peuples" elle-même est faite dans le style du classicisme et rappelle beaucoup les fontaines de Peterhof. Certes, certains critiques, par exemple le critique d'art V.P. Tolstoï, pensaient que le bâtiment était dépourvu de monumentalité et que l'originalité nationale des personnages était complètement nivelée.
  5. Au début des travaux, on a supposé que les sculptures seraient recouvertes de verre opaque de couleur smalt. Mais, Joseph Vissarionovich Staline, qui n'a pas vécu un an avant l'inauguration, a apporté ses propres ajustements au projet. Le chef des peuples a déclaré qu'il ne fallait pas lésiner sur le matériel lors de la création d'un monument symbolisant le pouvoir de l'État. Et il a ordonné de décorer les personnages avec de la dorure. À ces fins, environ quatre kilogrammes d'or ont été alloués.
  6. Mais la gerbe de cuivre représente les trois principales cultures agricoles de l'URSS à cette époque - le blé, le tournesol et le chanvre. L'Union soviétique était le centre mondial de la culture du chanvre, c'est la production de tissus, cordes, toiles. Probablement, si les travaux sur la fontaine avaient commencé sous le règne de Nikita Sergeyevich Khrouchtchev, le maïs aurait été sur cette liste.
  7. Une station de pompage a été installée sous la gerbe, qui a fourni 800 jets, à partir desquels des compositions complexes ont été créées. Peu à peu, l'équipement de la fontaine s'est détérioré, elle n'était plus allumée à pleine capacité, par conséquent, les dessins créés à l'aide de jets sont devenus plus simples.
  8. Pendant les années de la perestroïka et de l'effondrement de l'Union soviétique, le VDNKh, qui commença à être appelé la «foire de la vanité socialiste», tomba dans des moments difficiles. En 1992, VDNKh a été rebaptisé VVT (Centre panrusse des expositions). De nombreux pavillons ont été loués pour des magasins et des entrepôts. La fontaine de l'Amitié des Nations, qui nécessitait un entretien minutieux, était dans un état déplorable.
  9. Une reconstruction sérieuse a commencé il y a seulement quelques années. La restauration du complexe de fontaines a nécessité d'énormes sommes. Les travaux se sont poursuivis pendant plusieurs années, et le 30 avril 2019, la fontaine de l'Amitié des Peuples a été relancée. L'éclairage de couleur nocturne est assuré par 250 projecteurs. La palette de couleurs change 16 fois en une heure.
  10. Avant le début de la Grande Guerre patriotique, ce lieu abritait de petits pavillons et un café pour enfants. Et après la guerre, il y avait deux propositions: ériger ici un monument à Staline ou une fontaine. En conséquence, le choix a été fait en faveur de la fontaine. Vraisemblablement, en raison du fait que l'ère du «culte de la personnalité» avançait rapidement vers sa fin.