Faits intéressants sur le lac Baïkal

Plusieurs endroits de la planète pourraient revendiquer le titre de huitième merveille du monde. Nous avons ce, sans aucun doute, Baïkal. Il est en avance sur les autres lacs en termes de records Guinness, et des faits intéressants qui y sont liés attirent de nombreux touristes en Russie chaque année.

Dans les temps anciens, ce lac s'appelait Bei-Hai (mer du Nord) et était mentionné dans les monuments écrits chinois. En mongol, Baïkal s'appelait Baigaal-Dalai, qui se traduit par «feu riche», et en langues turques - Bay-Kul, qui signifie «lac riche».

Le Baïkal est le plus grand réservoir d'eau douce du monde. 1/5 de toutes les réserves naturelles d'eau douce s'y trouvent. Si cette eau est versée dans des citernes et répartie entre tous les Russes, chacun recevra près de 3000 wagons-citernes! Même les cinq Grands Lacs Américains pris ensemble ne peuvent pas rivaliser en quantité d'eau avec le Lac Baïkal.

L'eau du lac est si propre que vous pouvez la boire tout de suite, sans prétraitement. Cela aussi ne peut plus se vanter d'un lac de la planète.

Si l'eau disparaissait soudainement dans le lac Baïkal, toutes les rivières du monde auraient besoin d'un an de «travail» pour remplir à nouveau le lac.

Le goût de l'eau du Baïkal est très similaire à l'eau distillée, avec très peu de substances minérales dissoutes et en suspension, des impuretés organiques négligeables et beaucoup d'oxygène.

À la fin de l'hiver, l'épaisseur de la glace sur le lac Baïkal atteint 1 m, et dans les baies - 1, 5-2 m. En cas de gel sévère, des fissures, localement appelées «fissures d'arrière-cour», brisent la glace en champs séparés . La longueur de ces fissures est de 10 à 30 km et leur largeur de 2 à 3 m. Des ruptures se produisent chaque année à peu près dans les mêmes zones du lac. Ils sont accompagnés d'un fort fracas, rappelant le tonnerre ou les coups de canon. Grâce aux fissures de la glace, les poissons du lac ne meurent pas par manque d'oxygène.

Le Baïkal est le plus ancien lac du monde. Selon les calculs des scientifiques, il pourrait remonter à 35 millions d'années. Malgré un âge aussi vénérable, le lac est très jeune: ses rives sont toujours en mouvement, se déplaçant jusqu'à 2 cm par an.

Le Baïkal est également le lac le plus profond. La distance maximale entre le fond et la surface est de 1642 mètres. Mais, peut-être, le lac est encore plus profond, juste un point plus profond n'a pas encore été trouvé.

Les gens vont au Baïkal non seulement pour la beauté naturelle, mais aussi pour le soleil: dans certaines parties du lac, le temps est clair 300 jours par an.

La zone du rift du Baïkal appartient aux territoires à forte sismicité: des tremblements de terre se produisent régulièrement ici, dont la force est en grande partie d'un ou deux points. Cependant, il y en a aussi de forts; Ainsi, en 1862, lors du tremblement de terre de Kudara en dix points dans la partie nord du delta de Selenga, une superficie de 200 km² avec 6 ulus, dans laquelle vivaient 1300 personnes, est passée sous l'eau et Proval Bay s'est formée. Les derniers séismes violents sur le lac Baïkal ont eu lieu en août 2008 (9 points) et en février 2010 (6, 1 points).

Par le nombre d'animaux uniques, le Baïkal ressemble au continent australien. Plus de 3600 représentants de la flore et de la faune vivent dans le lac et sur les rives, dont environ 70% ne se trouvent nulle part ailleurs. Le Baïkal abrite l'un des animaux les plus anciens de la planète: les éponges. Et le célèbre esturgeon du Baïkal vit dans ses eaux: un bel homme d'un mètre et demi pesant plus de 100 kg. Sur les rives du lac Baïkal, pousse un cèdre, qui a fêté son 550e anniversaire, et un véritable vieillard parmi les mélèzes - un arbre de plus de 700 ans! En 1996, le Baïkal a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.